Comment faire financer sa formation ?

Nous sommes nombreux à vouloir nous former à de nouvelles fonctions, de nouveaux métiers, que ce soit pour acquérir de nouvelles compétences et évoluer professionnellement, enrichir nos acquis et se perfectionner. Mais comment accéder à la formation professionnelle à moindre frais ? C’est ce que nous allons voir dans cet article !

Les financements pour les étudiants

Vous êtes étudiant et vous souhaitez poursuivre vos études en validant un titre professionnel. C’est tout à fait possible ! Cependant si vous choisissez de la formation continue vous n’aurez pas accès aux mêmes aides que si vous choisissez l’alternance.

En France, quand vous effectuez une alternance, votre formation peut être gratuite pour vous. En effet, toute entreprise cotise toute l’année auprès de son OPCO (Opérateur de Compétences) pour l’accès à la formation de ses employés. En devenant alternant, c’est donc l’OPCO de votre entreprise qui finance votre formation. Attention cependant, le montant du financement est plafonné par l’OPCO, assurez-vous donc que le centre de formation ou l’école avec qui vous allez être formés ne pratique pas des prix au-delà de ce plafond (bien que ce soit rare !), sinon le reste à charge sera aux frais de votre entreprise, ce qui peut être un vrai frein pour trouver une alternance.

L’accès à la formation gratuite est valable, que vous soyez en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation, qui sont les deux formes de contrat d’alternance existants aujourd’hui.

Le gros avantage de l’alternance : En tant qu’apprenti salarié vous aurez les mêmes droits que tout autre salarié de l’entreprise.
Ce qui veut dire :

  • Un salaire mensuel même en période de formation (Cf Tableau de rémunération)
  • 5 semaines de congés payés par an
  • Avantages en nature prévus pour les salariés (CE, tickets restaurant… )
  • Accès à la mutuelle d’entreprise
  • Accès aux indemnités chômage à la fin du contrat
  • Cotisation à la retraite

En conclusion, vous aurez accès à une formation gratuite et rémunérée, un véritable avantage quand on a un budget serré mais qu’on souhaite évoluer.

Si vous ne souhaitez pas faire d’alternance, plusieurs solutions s’offrent à vous pour financer votre titre professionnel :

  • Vous pouvez vous inscrire à Pôle emploi, vous aurez des aides selon votre profil et votre projet d’avenir.
  • Vous pouvez également vous tourner vers les missions locales, qui vous aideront à trouver des financements, et vers votre région ou département.
  • Si vous avez déjà travaillé, vous pourrez également utiliser votre compte CPF pour financer votre formation.
  • Durant votre formation, vous aurez l’occasion d’effectuer un stage, qui peut être indemnisé selon sa durée.

Les financements pour les salariés

Vous êtes salarié et vous souhaitez acquérir de nouvelles compétences, consolider celles déjà acquises, changer de poste, et réussir votre évolution professionnelle ? Vous pouvez avoir accès à une formation tout en restant salarié de votre entreprise !

 

Pour avoir accès à ce plan, vous devez échanger directement avec votre employeur, car c’est lui qui définit le plan de formation de ses équipes. La formation doit avoir pour but, soit d’adapter les compétences du salarié à son poste de travail, et à l’évolution de celui-ci, soit de développer les compétences du salarié.

Pour avoir accès à ce dispositif, vous ne devez pas avoir de diplôme supérieur au bac+2, et être en CDI ou CUI à durée indéterminée.

Via la Pro-A votre entreprise peut maintenir votre emploi en vous proposant des formations en alternance. La formation proposée doit vous permettre d’obtenir soit un diplôme inscrit au RNCP, soit un certificat de qualification professionnelle (CQP), soit une qualification reconnue dans la convention collective de l’entreprise, soit une VAE.

Indépendamment de l’accord de votre employeur, vous pouvez tout à fait utiliser votre compte personnel de formation pour suivre une formation tout en restant salarié de votre entreprise.

L’argent disponible sur votre CPF est à vous, et vous pouvez choisir de l’utiliser pour la formation de votre choix même si elle n’a aucun rapport avec votre métier d’aujourd’hui, tant que la formation est inscrite sur le site https://www.moncompteformation.gouv.fr/ 

Dédié aux salariés du secteur privé, le projet de transition professionnelle vous permet en complément de l’utilisation de votre CPF de bénéficier d’un congé individuel durant lequel votre salaire sera maintenu afin de vous reconvertir et changer de métier. Pour obtenir ce congé, vous devez avoir une ancienneté d’au moins 1 an dans votre entreprise et effectuer la formation en présentiel.

Une formation en E-learning ne peut être rémunérée, et est bien souvent effectuée sur le temps personnel. (En cours du soir par exemple)

Les financements pour les demandeurs d’emploi

Vous êtes demandeur d’emploi et vous ressentez le besoin de compléter votre CV par de la formation professionnelle continue ? De nombreuses aides existent pour vous aider à concrétiser votre projet professionnel. 

 

Peu-importe votre âge, vous pouvez avoir recours à l’alternance soit en contrat d’apprentissage (jusqu’à 29 ans inclus, ou plus selon situation), soit en contrat de professionnalisation (sans limite)

Grâce à l’alternance vous bénéficiez de votre formation gratuitement et vous êtes rémunérés durant toute la période de formation. Un véritable avantage pour le portefeuille, mais aussi pour votre CV, vous gagnez en expérience et en compétences !

Si vous avez déjà travaillé, vous cotisez tout au long de vos contrats des fonds pour vous former, C’est ce qu’on appelle le compte personnel de Formation ou CPF (anciennement DIF, Droit Individuel à la Formation). Beaucoup de formation sont éligibles au financement avec votre CPF, notamment toutes les formations certifiantes inscrites au RNCP (Répertoire National des certifications professionnelles), ou au répertoire spécifique, ainsi que le Permis B et poids lourd.

Pour être sûr que la formation que vous souhaitez effectuer est éligible au CPF, rendez-vous sur lien.

Disponible pour les personnes issues d’un licenciement économique, l’Opérateur de compétence (OPCO) de votre ancienne entreprise vous propose cette aide pour financer une partie ou la totalité de votre formation, vous maintenez également vos indemnités chômage durant la formation.

Il s’agit d’un contrat entre une entreprise et vous, avec une promesse d’embauche à l’issue de la formation. L’entreprise ou un organisme de formation vous forme à la prise d’un poste en échange d’un avantage financier de la part de pôle emploi. Cette période ne peut pas excéder 3 mois, et vous pouvez garder vos indemnités tout au long de la formation.

L’aide individuelle à la formation peut être accordée par pôle emploi, aux demandeurs d’emploi en suivi ou en accompagnement, et aux demandeurs d’emploi avec un plan de formation cohérent et réaliste avec la reprise d’emploi ou d’activité. Pour appuyer votre dossier, n’hésitez pas à effectuer un bilan de compétences (aussi éligible au CPF) qui vous permettra de rendre vos compétences et votre implication plus concrètes.

 

Autres aides

Vous avez également la possibilité de demander des aides auprès de votre région ou département pour finaliser votre dossier de financement.

Grâce à toutes ces aides et dispositifs, nous avons donc la chance en France de pouvoir profiter d’une formation gratuitement, à prix très réduit ou voire en étant rémunéré. Alors pourquoi ne pas se lancer ? 😊 

Si vous avez besoin d’aide pour le montage de vos dossiers financiers, n’hésitez pas à nous contacter, nos conseillers en formation vous accompagnerons tout au long de votre projet.

Contact

Vous avez une question ?
un renseignement complémentaire ?

N'hésitez pas à nous contacter et nous vous répondrons le plus rapidement possible.