Devenir maître d’apprentissage

Dans une entreprise, le maître d’apprentissage est la personne responsable de la formation de l’apprenti. En effet, elle contribue à la bonne intégration du stagiaire dans l’entreprise et sert de référent à celui-ci. Il fait partie de l’entreprise, mais il est aussi en lien direct avec le centre de formation des apprentis (CFA).

Le maître d’apprentissage aide un employé en apprentissage à obtenir un diplôme et l’accompagne vers la réalisation de son projet professionnel. Il contribue à l’acquisition des compétences requises pour exercer le métier pour lequel l’apprenti désire se former.

De plus, passionné par son métier, il aime transmettre son expérience professionnelle.

Les conditions pour devenir maître d’apprentissage

Afin de transmettre son métier, le maître d’apprentissage doit remplir une condition essentielle : « connaître son métier ». Pour cela, il devra répondre aux conditions suivantes :

« 1° Les personnes titulaires d'un diplôme ou d'un titre relevant du domaine professionnel correspondant à la finalité du diplôme ou du titre préparé par l'apprenti et d'un niveau au moins équivalent, justifiant d'une année d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti ;

2° Les personnes justifiant de deux années d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti. »

Source :  legifrance.gouv.fr

Le maître d’apprentissage doit aussi être majeur, volontaire et offrir toutes les garanties de moralité.

En effet, le maître d’apprentissage peut remplir sa mission pour deux apprentis + un redoublant au maximum. Du temps doit lui être dégagé durant ses horaires de travail pour l’intégration et les questions de l’apprenti.

Or, l’employeur peut être le maître d’apprentissage. Une certification de référence (Fiche RS5515) a été mise en place par l’État en octobre 2021 pour valider les compétences des maîtres d’apprentissage et ainsi donner une formation adaptée aux futurs maîtres d’apprentissage.

À noter qu’il n’est pas obligatoire d’être certifié pour avoir le droit d’être maître d’apprentissage.

Son rôle

La mission principale du maître d’apprentissage est donc d’accompagner l’apprenti vers l’obtention de son diplôme en l’aidant dans la partie pratique de sa formation sur le terrain.

Il s’occupe de l’apprenti : 

  • Il prépare en amont l’arrivée de l’apprenti
  • Il accueille l’apprenti
  • Il organise une visite de l’entreprise et lui fournit les documents utiles à une bonne intégration (livret d’accueil, règlement intérieur, charte de l’entreprise, etc)
  • Il l’accompagne et facilite son intégration
  • Il organise le planning de travail de l’apprenti pour lui permettre l’acquisition des compétences qu’il aura à développer
  • Il s’assure que les conditions de sécurité du travail de l’apprenti soient respectées
  • Il accompagne l’apprenti dans les missions qui lui sont confiées
  • Il évalue l’acquisition des savoir-faire de l’apprenti

Le maître est aussi le relai entre l’apprenti et le service RH.

  • Il aide l’apprenti à remplir tous les documents utiles, dans un premier temps à l’intégration dans l’entreprise, et dans un second temps au suivi de la formation
    • Il explique les modalités du contrat d’apprentissage (congés, sécurité sociale, mutuelle…)
    • Il donne à l’apprenti les règles de sécurité et d’hygiène de l’entreprise (Document Unique)
    • Il fournit à l’alternant le règlement intérieur de l’établissement
  • Il explique à l’apprenti le contrôle de l’assiduité et le suivi avec les feuilles d’émargement

Il est en lien direct avec l’organisme de formation et travaille de concert avec eux.

  • Il ajuste le parcours de l’apprenti avec le rythme de la formation
  • Il centralise les informations et sert de relai entre l’entreprise et l’organisme de formation concernant le suivi de l’apprenti

Ses qualités

Le maître d’apprentissage est le contact privilégié de l’apprenti dans l’entreprise. En effet, la confiance entre l’apprenti et le maître d’apprentissage doit être totale afin d’avoir une communication privilégiée.

Bien entendu, il fait partie de la formation de l’apprenti au même titre que l’organisme de formation. La réussite du diplôme de l’apprenti est une valorisation du travail de l’employé qui a été maître d’apprentissage.

Finalement, pour être un bon maître d’apprentissage, il faut de grandes qualités d’écoute et d’adaptabilité.

  • Les apprentis ont des qualités, des comportements, des caractères différents pour chacun. Donc, le maître d’apprentissage devra faire preuve d’adaptabilité pour intégrer l’apprenant dans l’entreprise.
  • Il devra avoir un esprit d’analyse pour ne pas traiter un problème de la même façon d’une personne à l’autre sans tenir compte de l’émotivité, du moment, de l’investissement personnel de chaque apprenti. En effet, il devra faire preuve d’équité.
  • Il démontrera des qualités d’organisation dans la planification des objectifs à atteindre et, là-encore, adapter le temps nécessaire à l’acquisition des compétences.
  • Il devra veiller à écouter les remarques et les suggestions de l’apprenti et y répondre avec objectivité.

Le maître d’apprentissage est passionné par son travail et par le désir de transmettre ses compétences.

Comment améliorer son tutorat de maître d’apprentissage ?

En effet, une connaissance sur le bout des doigts du métier ne valide pas nécessairement le bon maître d’apprentissage.

Bien entendu, former des jeunes à un métier n’est pas inné, et quelques méthodes permettent d’encadrer les apprentis vers la validation de leurs compétences.

Donc, pour accueillir un apprenti et l’amener vers la réussite, il faut l’amener à se sentir chez lui dans l’entreprise. Pour cela, le maître d’apprentissage doit suivre plusieurs règles synonymes de réussite :

  • Préparer son accueil avant son arrivée :
    • Lui préparer son espace de travail
    • Préparer son discours de bienvenue sans pour autant lui réciter un texte
  • L’accueillir en le présentant à tout le monde, en lui présentant l’établissement, l’équipe avec qui il devra travailler.
  • Lui expliquer les missions qu’il devra faire dans un premier temps et celles qu’il fera à la fin de l’apprentissage, ça lui permet de se projeter sur le travail à fournir et l’acquisition des compétences qu’il aura à travailler durant son apprentissage.
  • Le laisser s’exprimer sur son ressenti de l’entreprise : ça permet d’évaluer la motivation et l’implication personnelle que mettra l’apprenti dans sa formation. Donc, adapter son discours après avoir analysé l’alternant.
  • Durant tout l’apprentissage, prendre le temps d’être à l‘écoute de l’apprenti. Faire des points réguliers pour évoquer le travail dans l’entreprise mais aussi la formation, et surtout l’état d’esprit de l’apprenti. Les suggestions de l’apprenti sont parfois des remises en question à faire sur les méthodes et procédures de travail.

En effet, donner des responsabilités : l’apprenti sera d’autant plus investi si on lui donne des missions à faire, et le contrôle des missions permettra d’évaluer sa montée en compétence et d’orienter le travail dans des axes à perfectionner.

Être un bon maitre d’apprentissage

Finalement, être un bon maitre d’apprentissage passe par un accompagnement de l’apprenti durant toute la durée de la formation.

Bien entendu, des problèmes peuvent survenir durant cette formation. Le contact peut ne pas passer entre l’apprenant et le maître d’apprentissage. Si une solution existe dans l’entreprise sur l’accompagnement des apprentis, il faudra dans ce cas privilégier un changement de tuteur. Si tel n’est pas le cas, ne pas perdre de vue autant l’objectif de la formation et bien axer le discours sur cet objectif afin que l’apprenti soit focalisé sur la réussite de sa certification.

De plus, être un maître d’apprentissage est très valorisé quand l’apprenti réussit son diplôme. Le travail accompli apporte la reconnaissance de l’apprenti, des responsables, des collègues et par vases communicants à la satisfaction du travail bien fait. En effet, l’estime de soi est un critère important vers le besoin d’accomplissement de soi.

Contact

Vous avez une question ?
Besoin d'un renseignement complémentaire ?

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

NEO SPHERE, centre de formation d’apprentis et organisme de formation en continue, en présentiel et en e-learning, propose son expertise aux particuliers, aux entreprises et à leurs salariés.

qualite-qualiopi-marianne

La certification qualité a été délivrée au titre des catégories d’actions suivantes :

  • ACTIONS DE FORMATION
  • ACTIONS PERMETTANT DE FAIRE VALIDER LES ACQUIS DE L’EXPÉRIENCE DANS LES CONDITIONS PRÉVUES AU LIVRE IV – ARTICLES L6411-1 À L6423-3
  • ACTIONS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE, AU SENS DE L’ARTICLE L6211-2
Contact

Siège social
60 avenue Joseph Raynaud
83140 SIX FOURS LES PLAGES

Email : contact@neo-sphere.fr

Téléphone (standard)
Fixe : 04 94 91 80 74

Neo Sphere 2023 – Tous droits réservés –  Mentions légales